Le concours avicole en pigeons

Engager des pigeons dans une exposition consiste à les présenter à un concours de beauté, c'est dire s'ils devront être bien préparés. En plus de se comparer aux autres éleveurs dans le concours de beauté,donc d'espérer gagner,la fiche de jugement,surtout par ses commentaires permet à l'éleveur de mieux évaluer son sujet. Un certain " code" préside à la rédaction de ces fiches par le juge.

expo-1.jpg

1) L'exposition: Les pigeons présentés dans une exposition sont regroupés en 11 grandes catégories:

- Pigeons de forme: français (Carneau,Cauchois,Mondain,Romain, Montauban,Revellois,Huppé Picard,Gier,Mulhousien,Sottobanca,Tête noire de Brive,Bleu de Gascogne,Roubaisien, Manotte d'Artois...) ou étrangers (Beyrouth,Lynx de Pologne,Strasser,Alouette de Cobourg,Texan,Beauté Allemand,Lahore,Criador Lusitano,Exhibition Homer,Genuine Homer,Giant Homer,Show Racer,Messager Belge,Pigeon Messager,Géant Hongrois,Libanais,Messager de Bassorah,Damascène,Swift du Caire,Swift Syrien,Romagnol...). Ces pigeons sont essentiellement jugés sur leur forme,même si la couleur d'un carneau ou le maillage d'un lynx est prise en compte dans le jugement.

 

Exemple le Carneaudescription1-carneau.jpg

carneau-2.jpgcarneau-3.jpg

Photos ; un show racer

 show-racer-1.jpg

 

-Pigeons caronculés: Bagadais,Carriers,Dragons,Polonais Indiana,Oeil de Fraise...Ces pigeons sont caractérisés par leurs caroncules, excroissances des morilles ou tour des yeux.

Photos ,; un bagadais, un carrier,un dragon

 

bagadais1.jpgcarrier-1.pngdragon-1.jpg

-Pigeons de type poule: Kings,Modènes,Poules florentins,Poules Hongrois,Poules Maltais,Schietti,Gazzi,Magnani,Triganino...Leur caractéristique de base est leur forme ronde( tenue de la queue relevée comme chez les poules).

Photos; un schietti,un gazzi,un king

 

schietti-1.jpggazzi-1.jpgking-1.jpg

 

- Pigeons boulants: Boulant anglais,Boulant Gaditano,Boulant de Norwich,Boulant Brunner,Boulant d'Amsterdam,Boulant de Louvain,Boulant de Voobourg,Boulant français,Boulant Gantois,Boulant Lillois,Boulant Marchenero,Boulant Pigmy,Boulant Steller,...Leur point commun saute aux yeux, ils ont tous la faculté de gonfler leur jabot pour obtenir une boule de taille et forme variée selon les races.

Le boulant:

boulant.jpgboulant-3.jpgboulant-4.jpg

-Pigeons de couleur: Bouvreuil,Chardonneret,Alouette de Nuremberg,Biset Munsterois,Etourneau,Ailes colorées de Saxe,Ailes colorées de Thuringe,Bouclier d'Allemagne,Calotte blanche,Bouclier de Saxe,Bouclier de Velours,Heurté de Thuringe,Papilloté de Bohême,Pigeon de Bohême,Moine d'Allemagne,Bouclier Thurgovien,Coucou Bernois,Lucernois,Bouclier Lucernois,Pigeon de Saxe,Queue colorée de Wiggertal,Thurgovien, Elmer Thurgovien,Moine Thurgovien...Leur critère commun est la couleur et les marques de leur plumage.

Photos:Bouvreuil et Bouclier Allemand

bouvreuil-2.jpgbouclier-allemand-1.jpg

 

-Pigeons tambours:Allemand,de Boukharie,,d'Altenbourg,d'Arabie,de Bernbourg, Moine ,de Franconie,...Le trait qui les rassemble est leur façon particulière de roucouler,comme un roulement de tambour.

tambour-2.jpg

-Pigeons à structures: Capucins,Frisés,Queue de paon,Cravatés Chinois...La structure de la plume,ou la forme de la queue réunit ces pigeons.

capucin-3.jpgcapucin-5.jpgcapucin-6.jpg

frise-1.jpg

 

-Pigeons cravatés: Orientaux,Français,Italien,Figurita,African Owl,Barbarisi,Allemand,Anglais,,Anatolien,,d'Aix la Chapelle,Gantois,Liègeois,,Tunisien,Blondinette,,Satinette,,Smerie des Flandres,Turbit,Séraphin,...Ils ont des formes et des couleurs variées, mais ont tous une cravate,ou plus élégamment un jabot de plumes.

cravate-1.jpgcravate-2.jpg

-Pigeons de vol: Culbutants,Haut volants,Rouleurs,Tête de Moine de Majorque,trembleurs,de diverses régions et pays ont été des acrobates de l'air,dans une cage cela reste impossible à vérifier.

Photos: un rouleur oriental et un culbutant Krympa

 

rouleur-orientale-1.jpgculbutant-1.jpg

-Pigeons de Chair: Hubbel

hubbel.gif

-Tourterelles

A l'intérieur de chacunes de ces catégories,on présente les races par ordre alphabétique.Pour une même race,les pigeons sont réunis par couleurs,telles que définies dans le standard.L'ensemble des sujetsd d'une même couleur est parfois appelé classe.On parle ainsi de la classe des carneaux jaunes,ou celle des giers biche. A l'intérieur d'une classe, les sujets sont classés par sexe: les mâles , puis les femelles. Si lors de la saisie des feuilles d'encagement l'âge des sujets est noté,ils sont alors présentés en mettant dans les classes en premier les jeunes sujets mâles , puis les autres mâles ,puis les jeunes femelles, et les autres.

tourterelle-1.jpgtourterelle-2.jpgtourterelle-3.jpg

2) Avant l'exposition:

- Choix des sujets:une exposition se prépare bien avant la date de la manifestation par le choix des sujets. Il faut toujours prévoir un accident possible,et donc ne pas engager tous ces pigeons mais prévoir un peu de réserve. L'idéal est de faire son propre jugement en plaçant les pigeons dans des cages comme celles de l'exposition.Outre l'intérêt pour l'éleveur de bien apprécier ses sujets, il peut ce faisant détecter un beau sujet mais qui est sauvage et se présente mal dans la cage. Il vaudra mieux ne pas l'exposer tant qu'il n'est pas habitué à la cage. Lorsque l'éleveur envisage plusieurs expositions à des dates proches,il faut éviter d'engager toujours les mêmes pigeons: une exposition fatigue le pigeon, et il mérite un peu de tranquilité pour se refaire une santé et une beauté.Si on élève une race peu courante,ce qui veut dire qu'il y a de grandes chances que les seuls pigeons soient les siens, il peut être tactiquement intéressant de mettre parmi ses bons sujets,un pigeon moins bon. Lors du jugement, la différence entre bons et moins bons sujets sera ainsi plus marquée.Pour un pigeon jeune,pour lequel le sexe n'est pas établi, on l'engage habituellement comme jeune mâle. Certains éleveurs peu délicats ,de boulants par exemple , font sciemment l'inverse: ils engagent leurs mâles comme femelles.Un jeune mâle boulera bien mieux qu'une femelle,surtout s'il est jugé comme femelle.

- Préparation des sujets: l'aspect d'un pigeon directement sorti de sa volière peut être bien amélioré pour sa présentation à l'exposition. Ces opérations sont le toilettage et la toilette du sujet.Le toilettage est une opération normale,qu'il faut faire,de petites imperfections doivent être corrigées pour participer à un concours de beauté. On peut distinguer plusieurs types d'action:

 1) améliorer la netteté de la séparation entre deux zones de plumes de couleur différentes, c'est le cas pour la bavette du strasser par exemple.Il est tout à fait permis de supprimer les plumes blanches ou colorées qui ne sont pas dans la bonne zone. On peut alors arracher la plume,mais quelques semaines après elle aura repoussé. Il vaut mieux avec des ciseaux de brodeuse à bec fin et pointu,la couper à la base. Ainsi, elle ne repoussera qu'à la prochaine mue,et le sujet sera présentable plus longtemps.On peut ainsi enlever quelques petites plumes mal placées, mais il fautque l'opération reste légère et ne laisse pas un grand trou dans le plumage.Par contre, on ne touchera pas aux grandes plumes (vols,plumes de source), le juge serait légitime à l'interpréter un manque comme une tricherie. En effet, sur un sujet à vol blanc ( lynx par exemple) , une plume manquante au milieu du vol, pourrait avoir été colorée, ce qui est un défaut, et arrachée pour masquer le défaut.De même, on s'abstiendra de retailler la longueur des plumes d'une queue trop longue , ou de délimiter un contour entre zones de couleur différente, avec les ciseaux.Cela se voit et le juge disqualifiera le sujet et il conclura que l'éleveur est un tricheur. A propos de la longueur de la queue, l'éleveur peut en arracher toutes les plumes, elles repousseront , et s'il a bien calculé la date, elles seront à la bonne longueur le jour de l'exposition. C'est indétectable mais reste un point entre l'éleveur et sa conscience. A propos d'arrachage de plumes, il faut savoir que plus une plume est arrachée moins sa remplaçante est colorée.Avec un peu de patience ,on peut ainsi faire disparaître un vol intercalé.

2) améliorer la présentation des parties cornées, c'est-à-dire des ongles et du bec.Il est tout à fait permis et recommandé de couper un ongle qui en se tordant s'est anormalement développé.De même chez certaines races ,le bec doit être jointif, ou la pointe émoussée, on veillera à limer le bec en conséquence,c'est absolument indolore pour le sujet,si cela est pratiqué à la lime à ongles,avec précaution.En bref, le toilettage élimine un point disgracieux et met en valeur le sujet sans masquer un défaut réel.Même si le toilettage a été pratiqué quelques jours avant l'exposition , ce qui est souhaitable , il faut faire la toilette du pigeon. Pour la propreté générale , un bain aura été donné quelques jours avant la mise en caisse, et le pigeon aura eu la possibilité de sécher sans se salir. Ce bain aura amené le pigeon à un état de propreté satisfaisant. Cependant au moment de mettre en caisse pour l'expédition, on veillera à bien nettoyer les pattes, non seulement les doigts, mais aussi les tarses ,sans oublier la bague.Si la race présentée doit avoir un tour d'oeil de couleur vive,il est normal de laver ce tour d'oeil pour enlever la poussière qui s'y dépose.La caisse de transport sera adaptée à la taille du pigeon,et le fond de la case sera garni soit de paille ou de sciure,soit de papier journal assez épais qui a un bon pouvoir absorbant. En mettant les pigeons dans la caisse , il faut reporter sur une étiquette collée sur chaque case, le numéro de cage attribué sur la feuille d'engagement par le commissaire général de l'exposition, ainsi que le numéro de bague du pigeon.Un double de ces indications sera gardé par l'éleveur.

 deplibox-3-cobayes.jpgdeplibox-6-pigeons.jpg

 3) Le jugement:

juge-pigeon-2.jpg

 Le jugement remplit deux objectifs: identifier les meilleurs sujets qui seront au palmarès du concours avicole, renseigner et aider chaque éleveur dans la sélection de ses futurs reproducteurs. Un juge évalue de 80 à 100 pigeons en quatre heures, il ne peut donc consacrer qu'une à deux minutes par pigeon.Il faut donc que rapidement , le pigeon se présente bien et mettre ses qualités en valeur.

juge-pigeon-1-1.jpg

- Déroulement des opérations: le jugement se déroule en deux phases. La première où chaque juge évalue les sujets, rédige la fiche de jugement et attribue un prix. La gamme des prix va de passable à Excellent.Après cette phase de premier tri, l'ensemble des juges constitué en jury, examine les Excellents proposés par chaque juge en vue de sortir les GPH, puis le GPE ou les prix spéciaux. Pour la première phase , chaque juge a sa méthode de jugement,cependant un certain nombre de points sont largement partagés. L'unité de jugement est la classe.Si elle comporte plus de deux ou trois pigeons, le juge va commencer par balayer rapidement toute la classe, dans le but de détecter de prime abord le ou les meilleurs pigeons. Ce faisant , il aura aussi une idée de l'étendue de la qualité des sujets, il sait alors que les prix iront de 2 à excellent pour une bonne classe, ou de passable à 1 pour une classe de faible qualité.Ce premier passage fait ,le juge examine chaque pigeon individuellement. Il observe le sujet,apprécie son état de propreté et selon le cas de santé. Le juge let le sujet en position avec la baguette, l'incite à bouler pour les boulants, à se mettre en action,...à ce stade de l'observation, qui porte sur l'aspect général, les caractéristiques essentielles de la race, le juge sait si c'est un bon pigeon ou un sujet quelconque, il hésite généralement entre deux prix. Deuxième étape , le pigeon est pris en main, pour vérifier par le toucher ( bréchet) ou par la vue de détail (ouverture des ailes pour compter les vols, le pouce ou décompter les plumes de la queue si nécessaire, pour observer le détail des couleurs et reflets, ou simplement vérifier la qualité globale du plumage). Cette prise en main permet également de vérifier le poids. A l'issue de ces observations, le jugement s'est affiné, le sujet est remis dans sa cage, il se détend et se repositionne , le juge rédige alors la feuille de jugement, et avant de mettre le prix, jette un dernier coup d'oeil au pigeon.A la fin de son jugement , le juge récapitule les Excellents qu'il va présenter pour les GPH, el les présente au jury au complet. Chaque juge fait part de ses remarques,émet des souhaits,et arbitre par un vote le choix définitif.

 juges-pigeons-2-1.jpg

 - Prix attribués: l'évaluation du sujet se fait sur une échelle double: une notation chiffrée qui va de 90 à 97 points,soit huit niveaux,et une notation en prix qui va de passable à excellent. La correspondance entre ces deux échelles est fixe. Les appréciations sont donc par ordre croissant:

Disqualifié ou élimé: ces deux termes caractérisent un sujet éliminé du concours, mais pour des raisons différentes. Un sujet sera éliminé, s'il présente un défaut permanent(bréchet dévié,bec tordu,oeil coulé,...)qui n'est pas sisceptible de disparaître. Un sujet sera disqualifié si le défaut est susceptible de disparaître, comme par exemple une structure de capucin complètement en mue,ou une bague plastique oubliée par l'éleveur.

 Passable: le pigeon a de gros défauts, il ne mérite pas d'être conservé dans l'élevage.

 3 ème: le pigeon a une qualité et beaucoup de défauts,à ne pas conserver en élevage.

 2ème: c'est un peu le prix "passe partout", le sujet a des qualités et des défauts. On pourra le garder en élevage, si on ne dispose pas de mieux, ou s'il a une qualité mal représentée dans l'élevage et que l'éleveur souhaite développer.

 1 er: le sujet est bon, il a beaucoup de qualités et un seul défaut. Il sera gardé pour l'élevage,sauf si son défaut est celui qu'on veut faire disparaître de sa lignée. Le juge peut affiner son jugement en attribuant la note 93 ou 94.

 Excellent:le sujet est très bon, il n'a pas de défaut et ne fait l'objet que d'un souhait. Par exemple pour un très bon texan , un souhait pourrait être:" attache plus fine", ce qui signifie que le juge ne trouve pas le cou gros, ce qui est un défaut, mais souhaiterait qu'il soit plus fin pour mieux correspondre au standard. Pour les Excellents également le juge dispose de deux notes ; 95 et 96. Très majoritairement les juges,lors de leur jugement mettent 95, que d'un commun accord avec le jury , il transforme en 96 si le pigeon passe en GPH.L'usage d'un Excellent en élevage est le même que celui d'un 1er prix.

GPH: Grand prix d'exposition; il y a autant de GPH que de catégories de pigeons, le GPH est décerné au meilleur Excellent de la catégorie.

GPE: Grand prix d'exposition; ce prix récompense le meilleur des GPH.

Prix spéciaux: ces prix sont décernés aux meilleurs sujets d'une catégorie ou d'une race. Ces prix sont créés et dotés par les villes, de généreux donateurs, ou le Président de la République. Une exposition peut très bien ne pas avoir de prix spéciaux.

 Une mention spéciale doit être faite pour le prix d'élevage. Ce prix n'est pas directement décerné par les juges, mais par l'organisateur de l'exposition, sur la base du jugement bien sûr.Comme son nom l'indique ce prix récompense un bon éleveur qui peut présenter six sujets(des mâles et des femelles) de qualité. L'éleveur a désigné ses six meilleurs sujets lors de l'engagement, et précisé son souhait de concourir pour le prix d'élevage. Après le jugement, les organisateurs de l'exposition calculent le total des points obtenus par les six sujets. L'éleveur qui a obtenu le total le plus élevé obtient le prix d'élevage.

 -Commentaires de la fiche de jugement :

challans-2011-28-10-081.jpg

 Dans le jugement, le prix attribué est une synthèse des qualités et défauts du pigeon. Trop souvent l'éleveur focalise son attention sur le prix et ne lit pas les observations portées par le juge, elles sont cependant fondamentales.

Type: ce terme caractérise à la fois la forme et la tenue du pigeon. La mention B Type signifie que le pigeon ressemble bien au premier coup d'oeil au pigeon type du standard.

Enlevé: se dit d'un pigeon qui alors qu'il devrait être plus bas , plus ramassé par sa tenue ou sa morphologie parait haut sur pattes.

Grossier: qualifie un sujet ou une partie qui devrait être élégant ou fin. Par exemple un cou grossier chez un poule maltais caractérise un cou trop gros.

Pincé: se dit d'un front qui marque un rétrécissement latéral, un pincement à la jonction front-bec.

Attention au bréchet: cette mention veut simplement dire que le juge a détecté une très légère imperfection sur le bréchet,qu'il sanctionnera en déclassant d'un prix le sujet. Les mentions bréchet imparfait,coup au bréchet,bréché dévié, caractérisent des accidents graves qui entraînent l'élimination du sujet.

Largeur de poitrine: c'est la dimension de la poitrine entre les deux pommeaux des ailes.

Profondeur de poitrine : c'est la dimension de la poitrine entre les deux pommeaux des ailes.

Profondeur de poitrine: c'est la distance entre le bréchet et le dos.

Vol: il s'agit de l'ensemble des dix rémiges primaires.

aile-pigeon.jpg

Rouillé,poivré: caractérise des plumes qui portent des points rouille ou noir. C'est un défaut qui se rencontre sur les vols ou barres claires ou blanches.

Coeur: la pompe sanguine n'a rien à voir avec ce coeur là, le coeur est la partie des plumes de la partie haute du dos qui sont selon les races de couleur tranchée par rapport aux ailes. On parle de coeur par exemple pour un culbutant polonais.

Bien connaître l'anatomie , les standards des races de pigeons , sont les points élémentaires d'un éleveur de sélection. 

 anatomie-pigeon.jpganatomie-pigeon-2.gif

 tete-pigeon.jpg

 roberdpigeon-evantail1-1.jpg

 Notre Président vous présente le GPH Challans 2011 ; un cauchois bleu maillé rose à Rémi MUSSET.