Alimentation des animaux de basse-cour

 

La poule, le canard, le pigeon

      1) Comment fonctionne l'appareil digestif des oiseaux ?

      2) Ce que doit contenir la nourriture de l'oiseau

      3) Quelles sont les différentes nourritures pour les poulets, canards,pigeons ?

      4) Quelles sont les rations ?

      5) De quelle quantité d'eau les oiseaux ont besoin ?

 

       * 1) l'appareil digestif : L'oiseau n'a pas de dents ; la nourriture est avalée telle quelle, et elle va dans le jabot où elle est emmagasinée et mélangée avec la salive. En palpant le jabot , vous savez si un oiseau a mangé ou non. La nourriture passe du jabot au ventricule succenturié où elle se mélange aux sucs avant de passer dans l'organe musculaire arrondi aux parois épaisses qu'on appelle le gésier. Le gésier contient de petits cailloux que l'oiseau a avalés pour que la nourriture y soit broyée en vue de la digestion. Les nutriments sont absorbés à mesure que la nourriture broyée parcourt l'intestin.

appareildigestifpoule1.jpg

                  

                                    

Les oiseaux ne produisent pas d'urine liquide. Les déchets provenant des reins forment une matière blanche épaisse qui est mélangée à la fiente. Ces deux matières sont ensuite évacuées par le cloaque. Le canard produit des excréments plus humides que ceux du poulet et du pigeon.

       * 2) Les besoins alimentaires: Comme les autres animaux, les oiseaux ont besoin de glucides ,de protéines,de matières grasses,de minéraux et de vitamines dans leur nourriture. Aux différentes époques de leur vie, les oiseaux auront besoin de rations qui contiennent différentes quantités de glucides, de protéines,de matières grasses,de minéraux et de vitamines:

              - Depuis l'éclosion ( poussins de 1 jour) à l'âge de 3 mois , les oiseaux auront besoin d'une nourriture qui contient de grandes quantités de protéines pour assurer la croissance de l'organisme.

              - Quand les oiseaux pondent des oeufs, les minéraux sont importants pour produire de bons oeufs.

              - Les volailles élevées pour leur chair auront besoin de beaucoup de protéines dans leur nourriture.

Les différents aliments sont importants pour les nutriments qu'ils contiennent.

              - On trouve les glucides dans les céréales qui peuvent être données à la volaille sous forme de grains entiers ou de farine; On peut nourrir la volaille de blé,de riz,de maïs , d'orge,d'avoine,de sorgho,d'éleusine et de millet perlé ou de son de riz ou d'autres céréales.

              - Les tourteaux provenant de la transformation des arachides ,des graines de coton ou des dattes peuvent également fournir des glucides et des protéines. La farine de soja contient elle aussi des protéines. Ces types d'aliments riches en protéines proviennent de végétaux, mais les produits d'origine animale comme la farine de poisson, le lait en poudre et la farine de sang contiennent aussi des protéines et peuvent être donnés en nourriture aux oiseaux.Il ne faut pas donner aux oiseaux trop de protéines animales. Non seulement celles-ci coûtent cher, mais de plus elles peuvent provoquer certaines maladies chez les animaux. Si la volaille mange trop de farine de poisson, les oeufs auront un goût de poisson.

              - On trouve les matières grasses dans les graines de coton, les arachides et le tournesol.

              - Les minéraux se trouvent dans la poudre d'os, les coquilles d'oeufs et les vieux coquillages qui peuvent être broyés et ajoutés à la nourriture. Si on dispose sur place d'os de seiche ,c'est une excellente source de minéraux.

              - On fournira des vitamines en ajoutant à la nourriture de la verdure ou des vitamines vendues dans le commerce.

Vous pouvez donner à la volaille vos déchets alimentaires s'ils sont hachés fin et bouillis. Ils seront alors mélangés à de la farine avant d'être donnés en nourriture aux oiseaux.

     * 3) Les rations: la ration changera en fonction des besoins de l'oiseau. Les jeunes oiseaux ont besoin d'une ration riche en protéines, tandis que les pondeuses ont besoin de beaucoup de minéraux.

Age de l'oiseau

Grains de céréales

entiers ou broyés

Tourteaux d'origine

végétale ou animale

Protéines Minéraux
Jusqu'à 8 semaines 7 parties 2 parties 1 partie 0,25 partie
8- 12 semaines 8 parties 1,5 partie 1 partie 0,25 partie
Pondeuse 8 parties 5 parties 1,5 partie 0,25 partie

 La ration doit être bien malaxée , puis on y ajoute de l'eau pour qu'elle forme des miettes avant d'être donnée en nourriture aux poulets ou aux canards.Pour les poulets , on peut jeter du grain entier dans tout l'enclos afin d'encourager la volaille à gratter le sol en se nourrissant et ainsi à en retirer des minéraux. On peut offrir aux canards des grains entiers dans une auge d'eau ou les distribuer secs comme pour les pigeons. Evacuez tous les jours la nourriture non utilisée. On peut suspendre des légumes verts dans l'enclos du poulailler pour encourager la volaille à s'y intéresser et à ne pas se donner des coups de bec.

Les besoins et normes nutritionnels: pour nourrir correctement les volailles , " le formulateur" a besoin de connaître le type de production dont il s'agit , les conditions d'élevage des animaux et surtout la composition des matières premières alimentaires contenues dans l'aliment composé complet. La notion de besoins nutritionnels découle naturellement de celle des besoins des animaux. L'aliment est un mélange de matières premières énergétiques et azotées pour l'essentiel, viennent s'y ajouter des additifs variables selon les espèces. Le formulateur doit respecter un certain nombre de contraintes pour bien alimenter les volailles. Les premières sont des contraintes nutritionnelles. On comprend que toute modification dans la teneur en énergie doit entraîner automatiquement une modification dans la composition des autres nutriments car en effet , si pour un aliment de 2900 Kcal , l'animal en consomme 120 g par jour, il consommera en lysine 1.08% de cette quantité. A supposer que le même animal ait à disposition un aliment à 3100 Kcal et qu'il consomme toujours 120 g d'aliment, la quantité de lysine consommée est plus importante. En réalité, les animaux ajustent plus ou moins bien leur consommation mais le formulateur doit toujours adapter les autres nutriments à leur teneur en énergie des aliments qui sont présentés.

    a) Les normes en période de croissance de 1 à 28 jours.

Energie (EM Kcal/kg) 2900 3000 3100 3200
Protéines brutes % 20-22 20-22 20-22 20-22
Acides aminés % Lysine 1.08 1.12 1.16 1.20
Méthionine 0.50 0.51 0.53 0.56
Méthionine + cystine 0.83 0.86 0.89 0.92
Minéraux Calcium 0.90 0.94 0.97 1.00
Phosphore total 0.65 0.66 0.68 0.70
Phosphore disponible 0.40 0.42 0.44 0.44
Chlorure de sodium 0.30 0.30 0.30 0.30

    b) Période de finition de 29 jours à l'abattage:

Energie (EM Kcal/kg) 2900 3000 3100 3200
Protéines brutes % 18-20 18-20 18-20 18-20
Acides aminés % Lysine 0.91 0.94 0.97 1.00
Méthionine 0.38 0.40 0.41 0.42
Méthionine + cystine 0.72 0.74 0.77 0.79
Minéraux Calcium 0.80 0.84 0.87 0.90
Phosphore total 0.60 0.62 0.64 0.65
Phosphore disponible 0.35 0.38 0.39 0.40
Chlorure de sodium 0.30 0.30 0.30 0.30

     c) Les normes pour les poulettes

Périodes de distribution 0-6 semaines 7-20 semaines
Energie (EM Kcal/kg) 2800 2750
Protéines brutes 18 15
Acides aminés Lysine 0.98 0.68
Méthionine 0.42 0.30
Méthionine + cystine 0.72 0.54
Minéraux Calcium 0.90 0.90
Phosphore total 0.65 0.60
Phosphore disponible 0.38 0.35
Chlorure de sodium 0.30 0.30

    d) Les normes pour pondeuses

Energie (EM Kcal/kg) 2700 2850 2900
Protéine brutes 14-15 15-16 16-17
Acides aminés Lysine 0.78 0.82 0.87
Méthionine 0.38 0.40 0.42
Méthionine + cystine 0.67 0.71 0.74
Minéraux Calcium 4.00 4.20 4.40
Phosphore total 0.60 0.63 0.67
Phosphore disponible 0.34 0.36 0.30
Chlorure de sodium 0.30 0.30 0.30
Acide linoléique 1.00 1.05 1.10

 Les consommations en aliments complets:    Chez la poule ,ces besoins varient: en fonction de la souche, du stade de croissance.Pour le poulet de chair ,ses besoins toutes variétés confondues se situent autour de 15 g par jour au cours de la 1ère semaine d'âge et progresse d'environ 30 g par semaine jusqu'à la fin d'engraissement.

Age (en semaine)

Consommation moyenne

d'aliment par semaine (gramme)

Consommation d'eau

par semaine (en ml)

Poids moyen par semaine
1 125 220 84
2 330 590 260
3 535 950 570
4 730 1250 960
5 910 1565 1390
6 1060 1850 1845
7 1200 2090 2200

Chez la poule pondeuse: comparés aux poulets de chair, les besoins journaliers des pondeuses pendant la période d'élevage (de 0 à 20 semaines) sont petits.On estime qu'une poule consomme en moyenne 15 g d'aliment par jour pendant la 1 ère semaine d'élevage . Cette quantité augmente de 5 g par semaine les semaines suivantes jusqu'à 20 semaines d'âge. 

Age (en semaine)

Consommation moyenne d'aliment

par semaine (en g)

Poids du corps en g
1 91 70
2 140 115
3 175 190
4 203 290
5 231 380
6 259 480
7 287 590
8 322 690
9 357 790
10 392 890
11 427 990
12 462 1080
13 490 1160
14 511 1250
15 525 1340
16 539 1410
17 553 1480
18 574 1551
19 609 1610

Les besoins pour les pondeuses:

semaines Kcal
Reproductrice naine 27 à 35ème 340
36 à 48 ème 320
49 à 61 ème 300
Reproductrice lourde avant ponte 400
cours de ponte 420 à 450

 

    Le pigeon: a une nette préférence pour les graines rondes. et ne consomme que très mal ou pas du tout le grain concassé, écrasé ou en farine.Dans l'état actuel de nos connaissances , on considère qu'une bonne formule pour reproducteurs contient:

protéines brutes 18 à 19%
matières grasses 2 à 3 %
calcium 0.9 à 1%
phosphore assimilable 0.5%
énergie métabolisable 2700 à 2800 calories /kg

exemple de mélanges:

Mélanges/

Céréales

Blé Maïs Pois Orge Féverole Sorgho Vesce Tournesol Dari Cardi Sarrazin Soja Colza Lin

Pigeon

basse cour

X X X X X X
Pigeon standard X X X X X X X

Pigeon entretien

sans blé

X X X X X X X X X
Pigeon élevage X X X X X X X X X
Pigeon  sport X X X X X X X X X
Pigeon mue- repos X X X X X X X X X X X X X X

 alimentpigeon1.jpg

 

     *4) L'eau: La volaille a besoin d'eau propre et fraîche à tout moment. Pour un  poulet , il faut prévoir 0,25 litre d'eau chaque jour et le double si le temps devient plus chaud.

 

      *5) Les valeurs nutritives des aliments fermiers

cereale3.jpg

Les valeurs alimentaires des principales matières premières utilisées en aviculture.

 

EM

Kcal/kg

Protéine

Brute %

Lysine

%

Méthionine

%

Calcium

%

Phosphore

disponible

Céréales Maïs 3300 9.7 0.32 0.20 0.01 0.05
Mil 2860 11.8 0.27 0.17 0.04 0.04
Sorgho 3180 8.5 0.27 0.16 0.03 0.05
Blé 3050 11.3 0.32 0.19 0.06 0.18
Sous produits

farine base

de riz

3000 11.2 0.55 0.27 0.04 0.19
Son de riz 1860 7.0 0.21 0.10 0.07 0.14
Son de blé 2220 15.6 0.62 0.23 0.11 0.32

Tourteau

d'arachide

2825 47.2 1.49 1.34 0.16 0.06

Tourteau de

coton

1945 41.0 1.72 0.59 0.20 0.10

Tourteau de

palmiste

1240 18.5 0.66 0.32 0.28 0.09

Farine de

poisson

3300 62.7 4.72 1.77 5.05 2.55
Autres aliments Huile végétale 9250 - - - - -

Lysine de

synthèse

3870 95.6 99 - - -

Méthionine de

synthèse

4950 58.7 - 98.9 - -

Carbonate de

calcium

- - - - 38 -

Calcaires

naturels

- - - - 39.0 0.02

Calcaires

d'huître

- - - - 38.0 0.05

Coquillages

marins

- - - - 35.0 0.03

Phosphore

tricalcique

- - - - 37.0 19.5
Poudre d'os 400 6.0 - - 23.5 11.2

 

       * les aliments complets

 

 

 

 

 

Le lapin

      * l'appareil digestif

appareil-digestif-lapin1.jpg

 Les lapins sont des herbivores et possèdent un appareil digestif assez complexe et particulier.Leur flore intestinale est spécifique et leur assure une bonne digestion.Les lapins présentent une particularité digestive appelée la caecotrophie. Ce mécanisme est comparable à la rumination chez la vache. Il permet au lapin de digérer 2 fois ses aliments et d'assimiler ainsi davantage de nutriments. Ce phénomène de la caecotrophie est du à des bactéries particulières du tube digestif (caecum et gros intestin) . Les caecotrophes sont des petites crottes plus humides que les crottes normales, sèches et dures. Les caecotrophes sont riches en protéines , en acides gras et en vitamines. Ces crottes entourées de mucus , sont avalées dès leur sortie de l'anus par le lapin, elles lui apportent ainsi un complément alimentaire et vitaminique indispensable.

   a) Les fibres alimentaires: elles sont très importantes et assurent un transit régulier en " nourrissant" la flore instestinale. La ration journalière d'un lapin doit en comporter de 14 à 18%. On les trouve dans le foin, les végétaux séchés et dans les légumes verts. Un manque de fibres peut provoquer des troubles digestifs tels que les diarrhées souvent importantes. 

   b) Les protéines: comme pour tout animal , elles sont indispensables à la vie. Pour le lapin, elles sont uniquement d'origine végétale . Un pourcentage de 14 à 15% ne doit pas être dépassé sous peine de provoquer une prolifération anormale de bactéries dangereuses. Ces bactéries appelées clostridies sont responsables d'une entérotoxémie souvent fatale.

   c) Les lipides: autrement appelés matières grasses, tout simplement la ration du lapin ne doit pas en comporter plus de 4%.

  d) Les vitamines: les vitamines A,D,E doivent être apportées par l'alimentation mais en quantité raisonnable. Les autres B,K sont contenues dans les caecotrophes et donc produites par le lapin lui-même.

  e) Les minéraux: ils sont généralement présents dans les aliments donnés au lapin. Les lapins ne régulent pas directement leur taux de calcium sanguin et celui-ci dépend de l'alimentation. Celle-ci ne doit donc pas présenter plus de 1% de calcium.

  f) l'eau: il est indispensable de leur apporter de l'eau en quantité suffisante ( 50 à 100 ml d'eau par kilo de poids vif.

 

      * Les aliments complets

aliment-lapin1.jpg002-11.jpg

Aliment complet lapin

   Le cobaye : les cobayes sont des herbivores stricts. Ils possèdent un appareil digestif très long et assez particulier comme les lapins et chinchillas.

Les normes alimentaires:

fibres alimentaires 13%( de 10 à 16%)
Protéines 16%
croissance , gestation,lactation 20%
Lipides 3%
Vitamines C 20 mg/kg
croissance,maladie, gestante,lactation 60 mg/kg
Minéraux 8.7 %
Eau 100 ml/kg Poids vif

 

aliment-cobaye2.jpg

Mélange aliments cobaye

aliment-cobaye3.jpgaliment-cobaye-006.jpg

Aliment spécial cobaye Bellané

Les économies de l'alimentation de nos animaux de basse-cour

     * le gaspillage: la propreté des abreuvoirs et mangeoires est primordial. Il ne faut pas le négliger. Les abreuvoirs et mangeoires doivent être situés au niveau du dos de la volaille afin d'éviter :   

    - le gaspillage d'aliment

    - de l'aliment souillé par les fientes et de la litière

    - une litière trop muoillée par le gaspillage d'eau

    - une eau salie par des fientes et de la litière.

gaspillage2.jpg

 007-4.jpg010-6.jpg

 Astuce chez les éleveurs de pigeons:

augepigeon.jpgaugepigeon2.jpgaugepigeon3.jpg

Peu de graines au sol,reste à recycler les graines dans l'assiette , pas de fiente,quelques plumes,soufflez et retour dans la buse d'alimentation.

     * Comment réagir?

    - Ne distribuer une alimentation spéciale pondeuse que lorsque les premiers oeufs commencent à arriver. Si un aliment pondeuse est distribué trop tôt , les oeufs suivront mais par contre ils ne grossiront que très lentement et pour certaines volailles pas du tout ...    

    - Distribuez une alimentation saine et équilibrée , riche en minéraux et vitamines devant être constituées de matières premières nobles. Ceci est un point important car si la volaille ne trouve pas dans son alimentation des sources protéiques et d'énergies de bonne qualité, l'animal aura un organisme affaibli. De ce fait tout microorganisme pathogène trouvera un terrain de prédilection pour se multiplier et faire des ravages dans les élevages.

   - La présence de substances médicamenteuses n'est pas toujours nécessaire. Cherchez d'où vient le problème .

   - Essayez d'éviter d'élever sur le même parcours oies - canards et les autres volailles. En effet les palmipèdes sont riches en salmonelles et parasites internes contre lesquelles ils sont auto-vaccinés, ce qui n'est pas le cas pour les autres volailles. Alors il est préférable de minimiser les risques et de ne pas mélanger les volailles.

    * En élevage , la prévention sera toujours la technique la plus efficace et la moins coûteuse à long terme....  Les maladies provoquées par virus, bactéries, etc...sont vicieuses et vont profiter du moindre relâchement de l'éleveur pour s'installer. Pour réussir à maîtriser ces maladies , l'éleveur doit se montrer plus " vicieux" que toutes ces maladies , afin de les maîtriser grâce à son niveau d'exigences.

    - L'usage de vinaigre blanc , vinaigre de cidre ou d'acide acétique dans l'eau de boisson est toujours favorable. A la dose de 250 cc pour 10 litres d'eau pendant 7 jours , avec un maximum de 3 ou 4 fois par an. 

    - Si la volaille est malade , l'idéal est de dispenser une alimentation plus riche et équilibrée que celle distribuée normalement et d'enrichir l'eau de boisson avec un complexe vitaminé (AD3EC).

    - Afin de diminuer les crises cardiaques , dans la mesure du possible , se faire livrer de l'aliment juste avant la récolte du nouveau froment. Car de l'aliment fabriqué avec du nouveau froment est beaucoup trop riche en énergie, et ce trop d'énergie provoque des crises cardiaques et de l'énervement chez les poulets d'engraissement. L'idéal serait d'incorporer le froment fraîchement récolté 2 à 3 semaines après la moisson, afin que le " feu" de la céréale disparaisse avec le temps.

 En conclusion pour vos volailles:

  Démarrage de 0 à 15-17 jours: faire boire de l'eau potable 20° à 25°dès qu'ils sont installés. Améliorer l'abreuvement en mélangeant 20 g de sucre et 1 g de vitamine C par litre d'eau. Servir l'aliment après 3 à 4 heures après la mise en place des poussins. Distribuer les aliments en petites quantités dans les assiettes de démarrage. Servir à chaque fois peu d'aliment mais renouveler l'opération à plusieurs reprises au cours de la journée. Contrôler bien que les poussins s'alimentent normalement en tâtant le jabot qui doit être bien plein.

  Phase de croissance 15-17 jours à 30-35 jours: le mode d'alimentation et le rationnement alimentaire changent petit à petit.

  Après 30 jours: multiplier les besoins en alimentation et apporter des aliments riches en énergie.

 

 chapon.jpg